Romarin

Rosmarinus officinalis L.
Télécharger la fiche

Son identité

Où la trouver

Cherchez-le près du Thym, sur les terrains secs et ensoleillés du Midi méditerranéen : maquis, garrigues, rocailles…

Floraison

  • Jan
  • Fev
  • Mar
  • Avr
  • Mai
  • Juin
  • Juil
  • Aoû
  • Sep
  • Oct
  • Nov
  • Déc

Comment la reconnaître?

  • Ses feuilles sont vert foncé, étroites et presque en aiguilles, gaufrées sur la face supérieure et ses bords sont enroulés sur la face inférieure.
  • Ses fleurs sont bleu pâle et présentent une lèvre supérieure à 2 lobes en forme de casque et une lèvre inférieure à 3 lobes ; ses étamines sont saillantes.

Ses vertus

Propriétés

picto5Le Romarin est connu pour ses propriétés antiseptiques (antibactériennes et antifongiques), son pouvoir calmant pour les affections du système respiratoire, et ses effets bénéfiques sur la digestion.

picto17C’est une bonne plante mellifère : son nectar donne un miel très aromatique.

Les traditions d'usage

picto8

Ses branches feuillues sont utilisées dans les marinades ; réunies en bouquets elles servent à badigeonner les grillades d’huile aromatisée. Pour ses notes camphrées, on l’utilise également en parfumerie !

picto11

Ses sommités fleuries donnent une tisane (plus douce que celle des feuilles), qui soulage la toux et calme les maux de gorge. En distillant ses fleurs, on obtient “l’eau de la Reine de Hongrie”, réputée pour soigner les
rhumatismes.

picto2

Il ne faut pas procéder à l’automédication. Il faut demander les conseils d’un professionnel de la santé.

Le saviez-vous ?

L’odeur très camphrée des feuilles de Romarin évoque aussi l’encens, ce qui lui vaut le nom d’«encensier» en provençal.