Marronnier d’Inde

Æsculus hippocastanum L.
Télécharger la fiche

Son identité

Où la trouver

Il est originaire des Balkans. Vous le rencontrerez essentiellement dans les parcs et jardins, les places et les rues.

Floraison

  • Jan
  • Fev
  • Mar
  • Avr
  • Mai
  • Juin
  • Juil
  • Aoû
  • Sep
  • Oct
  • Nov
  • Déc

Comment la reconnaître?

  • Ses fleurs blanches tachées de rouge et de jaune sont regroupées en grappes dressées. Ses fleurs donneront des marrons qui ne sont pas comestibles. Ses bourgeons marron rougeâtre sont très visibles en
    hiver. Ils sont pointus et collants.
  • Ses grandes feuilles vertes sont composées de 5 à 7 doigts, qu’on appelle « folioles ».

Ses vertus

Propriétés

picto7

Son écorce est utilisée en préparation pour faciliter la circulation sanguine et traiter l’insuffisance veineuse et les troubles qui y sont associés.

Les traditions d'usage

picto6

Son bois est tendre et à grain très fin, il est utilisé par les graveurs, les tourneurs et en pyrogravure.

picto21

Ses fruits sont riches en fécule, on en extrait donc de la farine qui servira à nourrir le bétail (porcs et brebis principalement).
Cependant la production de fruits est insuffisante pour en faire une culture à part entière.

picto2Le Marronnier est potentiellement toxique dans toutes ses parties. Il ne faut pas procéder à l’automédication. Il faut demander les conseils d’un professionnel de la santé.

Le saviez-vous ?

Tous les Marronniers présents en France seraient issus de plants provenant de Constantinople apportés à Paris par M. Bachelier en 1615 !